La vente en viager

 

La vente en viager

La vente en viager est un moyen qui permet à tout individu d’obtenir des revenus complémentaires en mettant en vente un bien dont il est propriétaire. Cette forme de vente présente des particularités qui confèrent des avantages précis au vendeur, mais aussi à l’acheteur.

Private Estate vous propose cet article pour comprendre le fonctionnement de ce mode de vente.

Qu’est-ce qu’on entend par vente en viager ?

Normalement lors de la vente d’un bien immobilier, l’acheteur paye immédiatement et dans l’intégralité le prix au vendeur, toutefois dans le cas de la vente en viager, le vendeur perçoit une partie du prix de sa maison lors de la signature du contrat de vente, puis une rente viagère tout au long de sa vie. Donc le débirentier ou acquéreur s’engage à verser une somme annuelle, trimestrielle ou bien mensuelle au crédirentier c’est-à-dire le vendeur jusqu’à sa mort. Et bien sûr comme toute vente immobilière, les deux parties doivent être assistées par un notaire. Grâce à l’allongement de l’espérance de vie, cette formule devient de plus en plus intéressante pour les seniors désireux de céder leur bien. Elle permet aussi aux acheteurs de minimiser leur recours à l’emprunt et donc aux frais bancaires.

Qui peut réaliser une vente en viager ?

 

Toute personne physique, propriétaire d’un bien immobilier peut le vendre en viager quel que soit son âge. Cependant, ce système s’adresse plus particulièrement aux personnes âgées comme c’est déjà indiqué précédemment car un jeune homme de 18 ou 20 ans aura du mal à trouver un acquéreur et la rente qu’il touchera risque d’être très infime. Un vendeur en viager ne doit pas être atteint d’une maladie pouvant entraîner la mort. S’il meurt dans les 20 jours suivant la signature du contrat, la vente est annulée.

 

Pourquoi choisir une vente en viager ?

La rente perçue lors d’une vente en viager est comparable à une retraite complémentaire que perçoit le crédirentier. Il s’agit par exemple d’une solution intéressante pour les couples sans enfants qui ne disposent pas de ressources nécessaires pour continuer à vivre décemment. Cette forme de vente leur offre plusieurs avantages dont l’amélioration de leur qualité de vie et la suppression de tout éventuel problème de succession. Quant au débirentier, les raisons économiques d’opter pour cette formule d’acquisition sont bien différentes. Pour ce dernier, il s’agira notamment d’un placement d’épargne doublé d’un espoir de réalisation d’une bonne affaire.